lundi 9 avril 2007

Histoires de chutes

A toujours passer à côté de cette tour, voici une rapide occasion de parler de Jackie Chan et d'une de ses plus dangereuses cascades dans un des meilleurs films HK (bientôt re-disponible chez HK video avec sa suite, info à signaler) : Le Marin des Mers de Chine. Je vous invite à découvrir (ou à revoir) ce bijou d'inventivité, conjugeant l'humour aux cascades périlleuses. Dans une scène centrale, Jackie chutait de la hauteur de l'horloge de cette tour, une référence à Harold Lloyd et Buster Keaton, deux "monstres" du cinéma burlesque muet. La tour est toujours debout. Et la scène reste l'une plus "mortelles" de la carrière de Jackie (qui reste encore debout aussi).

Une autre tour, une autre chute. Celle du fameux cousin chinois de King Kong : le Colosse de Hong Kong (The Mighty Peking Man). Une tentative de Kaiju Eiga (désignant les films de montres japonais tel Godzilla) à la sauce HK, ce qui en fait une vraie curiosité (dispo chez CTV), et un film très drôle ! C'est donc de cette tour (à l'instar de l'Empire State Building) que le MPM trouvera la mort causée par les brutals militaires...Notez la présence des trous sur la tour (esthétique 70) qui facilite l'accés au sommet pour n'importe quels singes géants (ou autres). Presque une invitation à l'escalader...

1 commentaire:

max sauter a dit…

ils ont peut-être construit la tour exprès pour le film?