mercredi 22 août 2007

A Macao, y a pas que du Royal Casino !

La semaine dernière, Jenny et moi sommes allés passer trois petites journées sur Macao. Macao est tout comme Hong Kong, une Région Administrative Spéciale (RAS) suivant le principe (fameux) d'un pays, deux systèmes depuis 1999. Macao dispose d'une autonomie économique et sa propre monnaie, la pataca. On peut accéder de HK à Macao par ferry, tous les jours, 24h/24.
Macao est surtout connu pour être le Las Vegas asiatique, la principale attraction sont ses casinos (rien à voir avec les supermarchés..............désolé...). Bref, avant de 'voguer', on peut apercevoir un grand panneau sur lequel le God of Gamblers (au cinéma), Chow Yun-fat nous invite à venir sur Macao pour 'quelques donations' à un p'tit hôtel du coin.

Nous n'allions pas là-bas pour claquer de la thune, du pognon, des jetons.
Nous avions d'autres motivations. Et puis, nous ne sommes pas comme Bond ou Ocean, jouer sans garantie. Il y a des choses plus importantes dans la Vie (le chocolat, tiens !)
Macao étant une ancienne colonie portugaise, on trouve forcément une grande influence portugaise de par la langue, la religion et l'architecture. La photo ci-dessous est la Largo de Senado (Place du Sénat), place principale de la ville. Pour ceux qui ont vu le film Exiled, on peut apercevoir un aperçu de l'échange urbaine de deux civilisations (Ouest et Chine).

Au fond de la photo, la façade d'une église (de la Mère de Dieu (Igreja da Madre de Deus)), qui constitue ce qu'il appelle aujourd’hui les Ruines de St Paul. Ravagée par un incendie, ne furent qu'épargner la façade, la majeure partie des fondations et les marches de l’entrée principale.

Une p'tite vue de la façade de St Paul. Sur la gauche, finit de se construire un.....casino bien sûr !
Le Lisboa nouveau.

Quelques rues "typiques". Il est intéressant de noter que pas mal de réalisateurs HK viennent tourner là-bas, retrouver une atmosphère et des rues de l'ancien temps encore conservées (Wong Kar-wai, Johnnie To,...) . Ce qui est de moins en moins le cas ici sur HK...


Il est intéressant de signaler qu'avant intervention de l'armée chinoise, la ville était surtout connu pour sa forte criminalité liée aux jeux. Le Gouvernement chinois après 1999 fit un "grand nettoyage" sur place.

Le meilleur pour la fin. Voici l'entrée du parc Luis de Camöes, rien d'extraordinaire si ce n'était que Bruce Lee tourna, là, une célèbre scène de la Fureur de Vaincre. Le film étant sensé se dérouler sur Shanghaï au temps de son occupation par les forces étrangères, une des rares scènes d'extérieur fut réalisée sur Macao. LA scène où on lui refuse l'entrée du parc, car " interdit aux chiens et aux chinois", et où il explose l'infâme panneau.

J'en étais presque ému.... ;)

Sinon Macao est sympa à visiter, c'est chouette, pas très grand, un court séjour suffit pour faire le tour. Reste à savoir d'abord si vous êtes un flambeur ou non, car sachez que vous pouvez pénétrer dans... l'Enfer du Jeu. A bientôt !

1 commentaire:

lysel a dit…

*Q* chocolaaaaaaaat !!! je te rejoins sur ce point ^^

miss you beaucoup !!

enooormes poutoux !!!!!!!